Chaque société ordonnée passe par les cinq étapes du chaos. La raison de cela est peut-être que les sociétés ordonnées sont une aberration et que tout est ramené de l’ordre au chaos. Les trois premières de ces étapes peuvent être comparées au principe hégélien de Thèse + Antithèse = Synthèse. Les deux dernières sont celles que Hegel a négligé de mentionner, à savoir la parenthèse (également appelée bureaucratie) et la paralysie, parfois appelée « l’Après » (essentiellement une résurgence du chaos après l’effondrement de la bureaucratie sous un tas de paperasse).

Thèse: L’Âge du bien-être

La thèse est le monde moderne qui a émergé de la Seconde Guerre mondiale. Un monde de bien-être relatif, avec l’accession à la propriété, la télévision en couleur, le réfrigérateur et le lave-linge, les vacances à la plage et tout le reste.

Antithèse: l’Âge de la Réflexion

Les Antithèses sont toutes les choses qui menacent ou rivalisent avec le monde moderne: le communisme, la pollution, l’exploitation des ressources naturelles, le fait que l’économie ne peut pas croître éternellement.

Synthèse: l’Âge de l’Hédonisme

La Synthèse est le monde des 80/90: le bien-être est devenu hédonisme (il faut donc consommer davantage), la pollution se bat avec le tri selectif et les pots catalytiques. Le communisme est vaincu et l’unification européenne se poursuit.

Parenthèse: l’Âge de la Peur

La Parenthèse commence le 11 septembre 2001: pour maintenir le monde moderne en marche, un effort toujours plus grand est nécessaire. Des pots catalytiques, nous passons aux énergies renouvelables; la pollution devient le changement climatique; l’Europe devient le dernier rempart contre les nationalismes. Pour maintenir une consommation élevée, le crédit à la consommation se développe.

À partir de 2016, l’effort devient surhumain: le Brexit, Trump et les nationalistes anti-européens doivent être combattus de toutes les manières. Le dernier ajout aux méthodes utilisées pour maintenir opérationnel le monde moderne est le Coronavirus.

Paralysie: l’Âge de la Rage

La Paralysie commence maintenant, en 2020, avec la 2ème vague de la pandémie de Coronavirus. Si la première vague avait fait trembler de peur le monde entier, la 2ème vague suscite de plus en plus de reaction contrastantes: une méfiance vis à vis des institutions, une rébellion contre la peur qui a dominé notre monde depuis 2001, un besoin de retrouver le lien social après de mois de distanciation sociale. Au même temps, toutes les institutions qui avaient dominé le monde depuis l’âge du bien-être commencent à trembler: la consommation s’effondre, les voyages deviennent difficiles, le commerce international patit, l’économie se tourne vers la famille et le secteur informel. On revient vers un monde moins institutionalisé et plus local.