Avant de continuer notre discussion, faisons un petit récapitulatif sur la notion du but et des moyens (vous trouverez l’article original ici).

Le But est notre raison d’être. Si une action nous aide à réaliser notre but, alors nous entreprendrons cette action; si une action nous éloigne de son but, alors nous ne l’entreprendrons pas. Le but est toujours unique: un individu ayant deux buts différents pourrait se trouver à devoir choisir entre ces deux buts, ce qui est contraire à la définition même du but. Cela implique aussi qu’on ne peut pas avoir un but à la fois économique, écologique et social (comme celui imaginé par l’économie sociale et solidaire). À un certain moment, il faudra choisir entre les trois: un des trois sera le but, les deux autres des moyens.

Les Moyens sont les actions que nous entreprenons pour arriver à réaliser notre but. Chaque action existe non pas en elle même, mais en vue de la réalisation du but. Contrairement au but qui est toujours unique, plusieurs Moyens peuvent exister l’un à côté de l’autre. On peut aussi avoir une hiérarchie de moyens: moyens de 1er niveau, qui aident directement à la réalisation du but, moyens de 2ème niveau, qui aident à la réalisation du but par le biais des moyens du 1er niveau etc…

Faisons quelques exemples:

  • Pour un boulanger, le but sera de gagner sa vie. Son moyen de 1er niveau sera de faire du pain. Son moyen de 2ème niveau sera d’avoir un commerce où vendre son pain, et ses moyens de 3ème niveau seront de faire des flyers, d’avoir une page Facebook de la boulangerie, de mettre de la pub dans les journaux etc…
  • Les militants ont comme but la lutte, et comme moyens les différentes causes. On peut un jour lutter contre le capitalisme, une fois lutter pour les droits des femmes, une fois lutter contre l’exploitation animale, une fois lutter pour le droits des migrants. Peu importe la cause pour laquelle on lutte, l’important c’est de lutter.
  • Les artistes peuvent avoir chacun un but différent, et leur art sera différente selon le but qu’ils ont.
    • On peut être un artiste pour gagner sa vie: alors on fera attention à créer assez d’œuvres d’art par jour et les vendre au bon prix. Des fois on sera un peu répétitifs dans son art, mais au moins on pourra en vivre.
    • On peut aussi être un artiste parce que on aime bien créer des œuvres d’art. On fera des objets beaux, mais pas forcement rentables.
    • Ou bien on peut un artiste parce qu’on a quelque chose à dire. Et alors on créera des pièces pleines de sens, qui ne seront pas forcement belles, ni forcement rentables.

988px-Giotto,_adorazione_dei_magi,_1320_ca._01l’art pour gagner sa vie: Giotto. (source image)

1280px-VanGogh-starry_nightl’art pour le plaisir de l’art: Van Gogh. (source image)

AMSTRDM_230217_Moco_Banksy_02L’art pour dire quelque chose: Banksy. (source image)

Voulez-vous découvrir quel est votre but, et trouver les meilleurs moyens pour y arriver? Contactez moi!

Publicités