Dans un des billets précédents, j’avais évoqué une méthode simple pour partager les tâches domestiques sans devoir attendre la fin du patriarcat. Et j’avais reçu quelques réactions contrastantes, surtout de la part de femmes qui craignaient de se retrouver une maison ressemblant à un champ de bataille si elles laissaient leurs maris gérer la maison.

Pour avancer sur le sujet, un coup de pouce nous vient de la part d’Aline de Pétigny. Elle nous propose 4 questions à se poser au moment de commencer à déléguer les tâches domestiques:

  • Suis-je prêt à déléguer la tâche à mon conjoint, et le laisser libre de la gérer comme il souhaite?
  • Suis-je prêt à accepter qu’il fasse différemment de moi?
  • suis-je prêt à accepter qu’il ne fasse pas les choses au moment ou je voudrai que ce soit fait?
  • suis-je prêt à lui faire confiance?

Si vous répondez OUI à ces questions: Bravo! Vous êtes prêt à lâcher prise, accepter d’avoir un autre humain adulte à la maison, et à partager équitablement les tâches domestiques.

Si vous répondez NON à ces questions: Bravo! Vous ne voulez pas du tout lâcher prise et partager équitablement les tâches domestiques. La maison est votre royaume et personne ne doit mettre en discussion votre rôle de chef du foyer (au pire, ils peuvent aider, mais se substituer à vous, jamais!). Probablement vous vous êtes posés la question du partage des tâches domestiques par respect vers vos amis féministes: plutôt que changer d’habitudes, changez d’amis!

Publicités