Celle-ci est une fractale.

cropped-1280px-mandel_zoom_07_satellite(source image)

C’est aussi de là qui viennent la plupart des idoles qui ornent les entêtes de certains billets de ce site, et c’est grâces aux fractales que j’ai découvert un principe intéressant.

Si vous observez le fractal en détail, vous noterez que:

  • Autour de l’idole, il y a un halo bleu. De cet halo se départent beaucoup de petits pieds.
  • À proximité du halo, les pieds sont tous petits. Au fur et à mesure qu’on s’éloigne, certains pieds terminent tout de suite, certains autres grandissent et font pousser des branches et des feuilles.
  • Si on regarde la base des petits pieds, on ne peut pas déterminer quels sont les pieds qui s’arrêtent tout de suite, et quels seront ceux qui grandissent et font pousser des branches et des feuilles.

Si on applique cela à notre vie professionnelle ou sentimentale, on en déduit que:

  • Un processus de vente/séduction se compose de plusieurs étapes
  • Pour chaque étape, il y a des pistes qui portent des résultats, et des pistes qui mènent à rien
  • On ne peut pas déterminer à l’avance quelle piste mène à un résultat et quelle piste ne mène à rien.

Admettons en plus que, pour chaque étape, il y ait 1/3 de possibilités de passer à l’étape suivante (la valeur réelle peut varier, mais 1/3 de succès est une simplification acceptable).

Donc cela donnera, pour note vie professionnelle:

  1. un certain nombre de personnes liront notre annonce.
  2. de ceux qui verront votre annonce, 1/3 iront sur votre site.
  3. de ceux qui liront votre site, 1/3 vous contacteront.
  4. de ceux qui vous contacteront, 1/3 vous demanderont un devis.
  5. de ceux qui vous demanderont un devis, 1/3 achèteront l’objet ou la prestation.
  6. de ceux qui achèteront chez vous une fois, 1/3 deviendront des clients stables.

Donc, pour avoir un client stable, il faudra montrer votre annonce à environ 3^5 = 243 personnes, recevoir 81 visites sur votre site, répondre à 27 messages, compiler 9 devis et travailler pour 3 clients occasionnels. Et pour trouver un autre client stable… on recommence!

Pour votre vie sentimentale, c’est pareil. Prenons l’exemple des rencontres sur Tinder:

  1. un certain nombre de personnes verront votre profil.
  2. Vous mettrez un like sur 1/3 de ceux qui verront votre profil.
  3. parmi ceux sur lesquels vous avez mis un like, 1/3 mettront un like à leur tour.
  4. S’il y a un like des deux coté, dans 1/3 des cas un des deux prendra contact avec l’autre.
  5. De toutes les prises de contact, 1/3 aboutiront à un rendez-vous.
  6. De tous les rendez-vous, dans 1/3 des cas, on finira à faire l’amour chez l’un ou chez l’autre.
  7. Après avoir fait l’amour une première fois, dans 1/3 des cas on finira pour faire l’amour une deuxième fois dans les jours qui viennent.
  8. De toutes les personnes avec qui on a fait l’amour au moins deux fois, 1/3 deviendront des relations stables, mais légères.
  9. De toutes les relations stables mais légères, 1/3 deviendront des relations sérieuses.

Donc, pour avoir une relation sérieuse en passant par Tinder, il faudra regarder environ 3^7 = 6561 personnes, liker 2187 profils, avoir 729 like en retour, envoyer 243 messages, aller à 81 rendez-vous, faire l’amour 27 fois la première fois et 9 fois la deuxième, pour enfin finir avec 3 relations stables mais légères et 1 relation sérieuse.

Si cela peut nous sembler un boulot de dingue (et dans un certain sens, on n’est pas trop loin de la réalité), de l’autre côté, cela nous rassure.

Car à chaque étape, on a 2/3 de possibilité que cela n’aboutit à rien. Et pas pour notre faute. 

  • si un client potentiel prend contact avec vous et ne vous recontacte pas, c’est parce que ça fait partie des 2/3 qui se sont décidé à ne pas vous demander de devis ou des 8/9 qui ne vont pas acheter chez vous.
  • Si une nouvelle rencontre disparait après être sortie avec vous et après avoir fait l’amour avec vous une première fois, cela ça fait partie des 2/3 qui ne décident pas de poursuivre la relation et des 8/9 qui ne veulent pas une relation sérieuse avec vous.

Donc, si un client potentiel ou un partenaire potentiel disparait après une prise de contact (indépendamment du niveau de contact), il n’y a pas raison de paniquer, et aucune raison de se fâcher non plus. On peut relancer la personne gentiment, avec la technique du volleyball, rechercher entre temps des autres clients/partenaires, et rester confiants.

 

Publicités