J’ai pas mal de connaissances qui souhaitent devenir des artistes plus ou moins à pleins temps. Et je les entends souvent dire que vivre de son art est difficile, parce qu’il y a maintenant trop de sites d’échanges de fichiers, parce que on vole les photos sur internet et on ne respecte pas le travail des artistes, etc…

Pour sortir de cet esprit morose et négatif, allons voir comment faire pour devenir artiste et vivre de son art.

1) Avoir envie de gagner de l’argent avec son art. Beaucoup d’argent.

Pour vivre de son art, il faut avoir dans la tête que l’art est maintenant notre gagne-pain. Nous n’allons plus faire de l’art pour un but esthétique, ou pour dénoncer l’état pitieux du monde, mais nous allons faire de l’art pour y vivre. Notre modèle ne sera pas Van Gogh ou Banksy, mais plutôt Giotto.

1280px-VanGogh-starry_night

L’art pour le plaisir de l’art: Van Gogh. (source image)

AMSTRDM_230217_Moco_Banksy_02

L’art pour dire quelque chose: Banksy. (source image)

988px-Giotto,_adorazione_dei_magi,_1320_ca._01
L’art pour gagner sa vie: Giotto. (source image)

2) Monitorer le processus créatif.

Une fois que nous sommes entrés dans l’idée que l’art est notre gagne-pain, nous pouvons commencer à créer. Ci-dessous, quelques unes de mes compositions.

14962812_10154453778525860_6699399178892000017_n1185490_10151784921090860_1876104094_n11864855_10153379312800860_1495515793530435717_o14991472_10154457760840860_3200868481878606245_o15025223_10154457760930860_6812912858866385335_o14939950_10154457761105860_157711023515652141_o14940077_10154457761195860_8135713344434121933_o20170430_162922_Richtone(HDR)

Une fois que nous avons faits les premiers créations, commençons aussi à les vendre. On peut vendre des tableaux dans une foire artisanale, mettre nos photos sur fotolia ou shutterstock, monter un groupe et jouer à quelques fêtes de village…

Après les premiers essais, allons monitorer l’ensemble du processus: d’un côté il y aura les heures passées à créer (peindre, prendre et retoucher des photos, faire des répétition et des concerts), plus celles passées à vendre nos œuvres (tenir un stand sur les foires artisanales, faire la publicité pour nos photos ou pour notre groupe de musique), et de l’autre, l’argent qu’on aura gagné avec notre art.

Pour chaque oeuvre, nous pourrons sortir un tarif horaire, dont la formule sera donnée par:

Tarif horaire = prix de l’oeuvre / (heures passées à créer + heures passées à vendre)

3) Créer son mix.

Une fois que nous aurons sorti les tarifs horaires de chacune de nos oeuvres d’art, nous pourrons faire une évaluation, et faire un plan, avec l’objectif d’arriver à un salaire qui nous permet de vivre. Nous donnerons donc la priorité aux formes d’art qui nous donnent le tarif horaire le plus haut, et garderons une place plus petite pour les formes d’art les moins rentables.

Une fois que ce processus sera appris et intériorisé, nous serons prêts à pouvoir vivre de notre art.

Publicités