Dans la communauté polyamoureuse, il y a un souci de purété, avec tout un tas de critères exclusifs. On n’est pas polyamoureux:

  • si on sort avec des gens mariés,
  • si on ne dit pas tout à a son partenaire principal,
  • si on n’a pas de sentiments vers un ou plusieurs de ses partenaires,
  • si on alterne les partenaires réguliers avec les professionnels du sexe,
  • si on féquente les clubs libertins,
  • si on vote RN ou UDC,
  • si on met l’ananas sur la pizza,
  • si on met les sandales avec les chaussettes…

Vice-versa, chez les gens mariés, tout est admis. On peut être marié:

  • par amour,
  • par l’argent,
  • pour donner un héritier à la famille,
  • pour unifier les royaumes de Castilla et d’Aragon…

On peut être fidèle à son époux, on peut tromper son époux à gauche et à droite (l’important est ne pas le dire trop fort), on peut voir des professionnels du sexe (l’important est ne pas le dire trop fort), on peut voter Socialiste,Libéral, Démocrate-Chrétien ou UDC, on peut mettre les ananas sur la pizza, ou même lécher les surgélés comme s’ils étaient des glaces (dans certaines couples on fait même pire), et on peut s’habiller comme des sacs poubelle (pas mal de gens mariés finissent comme ça).

Bref, la communauté des gens mariés est radicalement inclusive. Vous n’entendrez jamais quelqu’un dire: « elle l’a épousé pour son argent: pour moi ils ne sont pas vraiment mariés », ou « je sais qu’il va aux putes: je ne sais pas si on peut vraiment dire qu’ils sont mariés ».