Si vous êtes polyamoureux, homosexuel, naturiste ou atypique d’une manière ou d’une autre, vous aurez sûrement éprouvé la difficulté de trouver des autres personnes partageant la même philosophie de vie que vous.

Dans cette situation, las plupart des personnes choisissent une de ces deux voies:

  • parler de son style de vie atypique à gauche et à droite, et s’exposer ainsi au mépris de pas mal de personnes
  • rejoindre un groupe militant de personnes ayant le même côté atypique que eux. Comme résultat, on se retrouve souvent dans un tout petit groupe, avec la sensation que le reste du monde soit secrètement en train de conspirer contre nous. De plus, comme les groupes militants sont très petits et les gens y présents ont la sensation constante d’être encerclés, les nouvelles personnes font souvent l’objet des attentions insistantes des plus anciens, qui cherchent une alternative à l’ambiance étouffante du groupe militant.

Je propose aujourd’hui une troisième voie.

1280px-053-365-_apc3a9ro_au_forum_28306856882129(source image)

Pour cela, il faut savoir que, parmi nous, il y a pas mal de personnes atypiques, qui n’osent pas dévoiler leur côté anti-conventionnel par peur des réactions de leur entourage (comptez que, pour chaque personne atypique qui s’affiche, il y en au moins 10-20 autres qui ne se dévoilent pas).

Donc, tout d’abord, vous partez visiter les lieux où se retrouvent les gens avec le même côté atypique que vous. Si vous êtes naturistes, vous ferez un tour à la Sablière ou à l’île du Levant. Si vous êtes polyamoureux, vous lirez la Salope Éthique et vous irez boire un verre à l’OpenCon le plus proche. Et ainsi de suite pour les autres groupes.  Une fois sur place, observez les gens, discutez avec tout le monde, soyez curieux sans pour autant être envahissants. Votre but en ce moment ce n’est pas de faire des rencontres stables, mais plutôt d’apprendre le plus possible sur votre milieu d’adoption.

Pour la suite, vous revenez à votre vie ordinaire. Vous sortez, vous faites la fête, vous rencontrez des gens, vous discutez, sans trop mettre en avant votre côté atypique. Seulement, quand vous discutez avec les autres, et vous êtes en modalité passe-temps, vous y mettez quelques référence au milieu que vous avez visité. De plus, essayez de mettre cette référence ni au début, ni à la fin, mais au milieu d’une conversation, et de rediriger ailleurs la conversation une fois la référence placée.

Les personnes qui ne connaissent pas la référence en question n’auront rien remarqué, tandis que ceux qui connaissent savent désormais que vous connaissez l’Île du Levant ou la Salope Éthique et que par conséquence vous êtes un potentiel naturiste ou polyamoureux.

Et ils ne manqueront pas de vous recontacter pour en savoir plus.

Publicités