J’héberge sur mon blog quelques écrits de JoyJoy est une amie thérapeute, qui allie massages, réflexologie et développement personnel. Son approche inclut une composante amoureuse que je n’ai pas.


La vie est pleine de surprises.

En 2004 j’ai rencontré une femme, une mère, en amenant mes enfants à l’école. Elle dégageait une énergie, une douceur, une lumière qui me donna envie de la connaître. Mon coté impulsif et extravagant lui a fait peur au premier abord, et j ai mis des mois pour arriver enfin à franchir une barrière et qu’elle puisse accepter de me donner une chance d’être son amie. Nous sommes devenu de super amies: les balades, les rigolades et surtout les brunch du dimanche.

Elle tomba malade, elle a mis un an pour diagnostiquer et c’était la scélérose en plaques. À peine 18 mois plus tard, un deuxième diagnostic tomba: Cancer dernier stade, plus que 3 mois à vivre. Mon amie est devenue plus blanche qu’elle ne l’était: 3 jeunes adolescents qui vont devenir orphelins.

J’ai regardé mon amie et je lui ai dis: « il te reste 3 mois , soit tu pleure, soit tu vis»

Elle a pris quelques jours pour me répondre et elle m’a dit: « je te fais confiance ».

Mon amie a vécu 2ans et demi de plus que prévu . Ce jour là c’était moi qui était hospitalisé mais pour des broutilles: je l ai vue entrer dans une belle robe et, toute pouponnée, elle s’est assise à côté de moi. Elle m’a dit: « je suis contente que tu sois là, je peux enfin t’apporter à mon tour un soutien et un cadeau.  Je profite pour te remercier, car j’ai commencé à vivre le jour où tu m’a demandé de choisir. Jusque là je survivais . Je suis venue te dire adieu, car je sens que c’est l’heure et je pars en paix. Tu es mon amie: Je t’aime et je ne te quitte pas, je pars juste réaliser mes rêves dans un autre monde. Je veux que tu pense à moi avec ton sourire. »

Mon amie est décédée 2 jours plus tard , soit 2 jours avant Noël . Je suis née le 4 janvier: j’étais en deuil, et ce jour là sa fille de 15 ans et son ex-mari frappèrent à ma porte avec un gâteau d’anniversaire. J’étais choquée et émue, dans l’incompréhension total.

Ils m’ont dit que cela était dans ses derniers vœux: « allez lui apporter une beau gâteau pour célébrer la vie: il ne faut pas que son cœur se ferme pas de douleurs car elle a beaucoup à apporter encore aux autres. » Wouaw! j’ai pleuré de tristesse et de joie.

L’amour au delà de la mort, un geste incroyable, célébrer la vie, quel merveilleux cadeau! Une belle leçon du coeur.


Si vous vivez un moment difficile, et vous avez besoin de retrouver un but dans la vie, contactez-nous!