L’europe est ravagée, depuis une année, par une (fausse) pandémie, qui n’a tue presque personne mais qui a mis à genoux l’économie de plein de pays, et qui a mis pas mal de gens en dépression.

Parmi les aspects de la vie qui ont été totalement chamboulés par la (fausse) pandémie, il y a celui relatif à la vie sociale. La plupart des loeux culturels ont été fermés, et les gens ne savent pas où se rencontrer.

Et, pour draguer, celle-ci est la période idéale.

Allons voir pourquoi.

L’offre culturelle a disparu, mais l’envie de socialiser est toujours là. Mis à part le 10-20% de la population qui a coupé tout contact social et qui vit uniquement via Zoom, les gens ont envie de sortir, faire la fête et rencontrer des gens. Et le manque de lieux culturels et d’événements fait que toute occasion de socialisation est bonne à prendre.

Les petits villages redeviennent désirables. Avant le problème des villages était qu’il n’y avait pas d’offre culturelle, ni lieux de rencontre. Maintenant il n’y a pas d’offre culturelle, ni lieux de rencontre NULLE PART. Par contre, dans les petits villages, on peut toujours inviter son amoureux faire une balade à la campagne, ou une quelconque activité dans la nature.

Les gestes barrière se respectent avec les étrangers, mais pas avec les amis. Donc, si vous êtes en train de draguer une personne, et celle-ci enlève son masque ou s’approche de vous, là vous êtes presque sûrs qu’elle vous aime bien.

(source image)

On peut éviter sans problèmes le premier RDV au restaurant. Pour un premier rendez-vous, le restaurant est le lieu à éviter. Vous finirez pour dépenser une fortune, et vous retrouver dans un lieu bruyant et sans possibilité de bouger. Jusqu’à présent, j’avais dû inventer tout un tas d’excuses pour ne pas faire de premiers RDV au restaurant. Maintenant j’ai l’excuse parfaite: on ne peut pas faire un premier RDV au restaurant parce que les restaurants sont tous fermés. Donc c’est plus facile de proposer un RDV à la campagne, ou directement à la maison. On dépense beaucoup moins, on est dans un endroit moins bruyant, et on a plus de liberté de mouvement.

(source image)

Dans ce temps de (fausse) pandémie, on est tous égaux. Avant, avec l’ensemble des commerces ouverts, on voyait bien la différence entre qui pouvait se permettre des sorties, et qui ne pouvait pas. Maintenant que tous les commerces sont fermés, toutes les sorties sont gratuites, et la différence entre riches et pauvres s’efface. C’est le bon moment pour en profiter et draguer en dehors de son cercle social.


Vous voulez remettre en route votre vie amoureuse dans cette période de (fausse) pandémie, et vous avez besoin de conseils? Contactez-moi!